Archive de la catégorie ‘Art’

Adoration

Dimanche 26 avril 2009

mandi.jpg 

Jean-Pierre Malandrino, artiste isèrois, m’a raconté ci-après l’histoire de sa toile. Vous pourrez en savoir davantage sur son oeuvre en visitant son site www.malandrino.net

Bonjour ,

Bien qu’il me soit difficile de retrouver sur le coup le titre exact de l’oeuvre qui tourne autour de l’adoration, je puis vous assurez qu’il s’agit bien une oeuvre originale. Elle résulte de plusieurs études sur papier datées de 1965/1966.

L’exécution peinte aux alentours des années 1969/1970 très certainement et en provenance du Sud de la France . Elle relève une très grande importance dans l’évolution constante de mon travail.

Le sujet développé sur plusieurs oeuvres  »des maisons au toit rouge  » invoque l’adoration des astres et de la nature. La représentation tourmentée des personnages filiformes un simple trait exprime à la fois la joie et la tristesse des personnages au bord d’une rivière représentation du symbole de la vie. La réunion du soleil et de la pleine lune en plein jour sur un fond à contre jour sont les éléments principaux de l’oeuvre.

Cette période de travail à pâte épaisse dans le pointilliste et surtout l’optique est une période de recherche d’innovation de découvertes d’expressions nouvelles.

La recherche sculpturale de l’ombre et de la lumière toujours présente dès mes débuts, m’ont porté à de nombreuses expériences et à de la mise au point d’une pâte mixte d’huile et des premières acryliques venues des USA employées sur certaines oeuvres de composition personnelle de pâte et les premières applications d’un matériau innovant composé de cristaux de marbre de plusieurs calibres afin d’obtenir le relief souhaité. Ce procédé que les industriels présenteront sur le marché 15 ans plus tard avec l’acrylique composite que l’on trouve aujourd’hui.

La difficulté d’obtenir des teintes intermédiaires a été palliée par la suite par une nouvelle technique que j’ai appelé AquoiMandi à base de cristaux transparents opérant ainsi le transport des couleurs.


Sur l’interprétation graphique cette période aussi innovante fut très difficile à faire admettre à cette époque. Les prémices de sa compréhension viendra bien plus tard dans les années 1980 avec le mouvement de La Figuration Libre empruntée à la BD et au graffitis de Di rosa ,Combas, ext.

En espérant avoir un peu répondu à votre demande

Cordialement