Table Roger Capron (1958)

photoboutique074.jpg photoboutique075.jpg

Né à Vincennes, Roger Capron (1922-2006) est d’abord intéressé par le dessin. Il est élève des Arts Appliqués de Paris de 199 à 1943 et professeur de dessin en 1945.

La découverte de la céramique le pousse à changer de support : en 1946, Roger Capron s’installe à Vallauris où il crée un atelier de céramique et s’associe avec Robert Picault puis Jean Derval en 1948, participant ainsi à la renaissance de la céramique à Vallauris.

L’aventure industrielle

En 1952, Roger Capron rachète une poterie désaffectée de Vallauris et y ouvre une petite usine de créations céramiques destinées à l’architecture, avec 15 ouvriers. Ses créations seront reconnues et récompensées: médaille d’or à Milan en 1954, médaille d’argent à Cannes en 1955 (la ville lui passe commande en 1956 d’un bandeau céramique de 150m² pour la gare maritime), médaille d’or à Bruxelles en 1958.

A partir de 1969, il débute des travaux de grès de grand feu et reçoit en 1970 le grand prix international de la Céramique. Sa manufacture en 1980 emploie 120 personnes. Mais suite à la crise économique, il doit fermer son entreprise en 1982.

Des pièces uniques

Après 1982, Roger Capron aborde un travail totalement nouveau avec des pièces uniques, proches de la sculpture. Aidé de son épouse, Jacotte, et de Jean-Paul Bonnet, l’ouvrier permanent qu’il a conservé, il rouvre un petit atelier dans la rue principale de Vallauris, et fournit des sculptures et des pièces en raku à destination de galeries du monde entier.

Laisser un commentaire